Jean-Paul Bernard

chef-opérateur du son

Accueil Longs métrages Low Cost
affiche

Low Cost

de Maurice Barthélémy

Excédés par une attente au sol dans un avion dont la climatisation est en panne, les passagers du vol Djerba-Beauvais de la compagnie Lobud-Jet sont prêts à tout pour rentrer chez eux. Ils décolleront finalement sans le pilote officiel, décision qui marquera le début d'une aventure à la fois extrême et intime…

Sortie : 8 juin 2011

interprétation :

Judith Godrèche: Nuance | Jean-Paul Rouve: Dagobert | Gérard Darmon: Jean-Claude | Maxime Lefrançois: Guy | Christophe Fluder: Bertrand | François Bureloup: Pierre | Philippe Dusseau: Dominique | Philippe Vieux: Franck | Eric Bourgnon: Yannick | Vincent Berger: Gauthier | Lord Kossity: Alain | Thierry Simon: Maurice | Youssef Hadji: Nadir | Etienne Chicot: M. Paul | Vincent Lacoste: Dimitri

l'équipe :

Scénario: Maurice Barthélémy, Hector Cabello Reyes | 1er assistant réalisateur: Armel Gourvennec | Chef-opérateur: Steeven Petitteville | Son: Jean-Paul Bernard | Perchman: Nicolas Favre | Montage: Emmanuel Turlet | Montage son: Jean Gargonne | Mixage: Thierry Lebon | Décor: Stéphane Rozenbaum | Directeur de production: Hervé Duhamel | Producteurs: François Kraus, Denis Pineau-Valencienne | Production:  Les Films du Kiosque

France, 2010, 1h28, HD couleur Scope 2'35, Dolby SRD / DTS

Maurice Barthélémy

Après Papa, vous restez dans le registre du huis-clos.
« C’est ma petite névrose. J’adore cette liberté dans un monde de contraintes. Je voulais tourner dans un avion mais soit c’était impossible parce que l’appareil était en vol, soit on nous mettait en bout de piste d’un aéroport. Alors on a tourné dans un vieux Boeing 737, au fond d’un hangar, en juillet 2010. C’était l’enfer, avec la chaleur, les odeurs, peu d’axes pour tourner. On était plus de cent par moments dans l’avion. Avec nos petits ventilateurs… Je rêvais d’un décor d’avion et d’un vrai esprit de troupe. Je sais que le genre est mal vu en France mais il y a peu de comédies dans les avions. Pour moi, c’était l’occasion de créer un contexte. Ce n’est pas un brûlot contre les compagnies low-cost. »

Vous renouez aussi avec l’esprit des Robins des Bois, la troupe qui vous a révélé.
« Oui, c’est un peu un retour aux sources. J’ai gardé l’esprit mais aussi mes influences, Mel Brooks, les Monty Python, tout le cinéma burlesque. Ce film est complètement inspiré par la série Y a-t-il un pilote dans l’avion. »

Votre compagne, Judith Godrèche, tient également un rôle. Vous vous sentiez obligé ?
« Non, elle m’a payé. »

Vos personnages s’appellent Nuance (Godrèche), Dagobert (Rouve) ou Compiègne s’agissant d’un rat. Avez-vous un problème avec les prénoms ?
« J’aime bien deux choses : les noms de villes et les prénoms. Mon oncle avait un perroquet qui s’appelait Jean-Claude et c’est typiquement un prénom qui me fait rire. »

Christian Jougleux pour le Républicain Lorrain, 06/06/2011

Maurice Barthélémy a suivi l'enseignement de Michel Mourtherot et de Serge Leroy au sein du Cours Molière. Il a ensuite étudié sous la direction de Raymond Aquaviva, Isabelle Nanty, Maurice Attias, Philippe Chausson, Vincent Rouche… En 1997, il fonde avec quelques camarades la troupe comique "Les Robins des Bois", qui se produit sur scène dans "Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas". Dominique Farrugia repère la troupe et leur confie l'animation de "La Grosse Emission" sur la chaîne Comédie !, puis leur propose de participer à Nulle Part Ailleurs, sur CANAL+. Dès le début des Robins des Bois, Maurice Barthélémy s'affranchit de la troupe pour faire du cinéma : on l'a vu acteur dans Serial Lover (1997), Trafic d'Influence (1998), Le Petit Poucet (2001), Le Raid (2002) ou Mission Cléopâtre (2002). En 2003, sous la direction d'Alain Chabat, il tourne "RRRrrr !!!" d'après un scénario écrit par "Les robins des bois". Maurice Barthélémy réalise son premier long métrage en 2004, intitulé "Casablanca Driver", qui évoque le plus mauvais boxeur de tous les temps. Son deuxième long métrage, "Papa", sorti en 2005, met en scène Alain Chabat dans une comédie dramatique dont le ton contraste avec "Casablanca Driver". Il signe ensuite "Low Cost", comédie en huis-clos tournée dans un avion. "Pas Très Normales Activités" est son quatrième long métrage. ]

Les films de Maurice Barthélémy sur ce site :

Pas Très Normales Activités, de Maurice Barthélémy Low Cost, de Maurice Barthélémy