Jean-Paul Bernard

chef-opérateur du son

Accueil Longs métrages Vengeances
affiche

Vengeances

de Patrick Grandperret

Un homme se précipite sur une jeune femme alors qu'elle rentre chez elle. Le lendemain, Birgitt Bergman est retrouvée morte, attachée et bâillonnée. Les mutilations et les brûlures importantes aux mains confirment la violence du crime. Deux affaires similaires non élucidées laissent penser à un tueur en série…

interprétation :

Bernard Tapie: Valence | Kader Boukhanef: Barth | Loïc Corbery: Carrère | Cécile Siméone: Laurence | Marianne Potiez: Martine | Philippine Leroy-Beaulieu: Sophie Leroux | Stéphanie Sokolinski: Camille Valence | Sophie Barjac: Madame Barthélémy | Edgar Givry: Le procureur

l'équipe :

Scénario: Jean Falculete | Premier assistant: Arnaud Mercadier | Image: Noeli Ungaro | Son: Jean-Paul Bernard | Perchmans: Olivier Burgaud, Matthieu Tartamella | Montage: Dominique Gallieni | Mixage: Marc Vielfaure | Producteur exécutif: Hugues Nonn | Directeur de production: José de Hita | Production: Adelaïde Productions

France, 2005, 16mm, couleur, 1h30

Patrick Grandperret

Patrick Grandperret est né en 1946 à Saint-Maur. Diplômé d'une école de commerce et passionné par la photographie, il débute comme photographe de plateau, puis crée la société de production "Basta Films", grâce à laquelle il réalise et produit de nombreux courts métrages entre 1974 et 1977. Assistant réalisateur, notamment de Claude Goretta sur "La dentellière" et Maurice Pialat sur "Loulou", il met en scène un premier long métrage traitant des courses de motos, "Courts circuits" (1980). Son second film, "Mona et moi" (1986), remporte le Prix Jean-Vigo et le Grand Prix du Festival de Belfort. Puis, il enchaîne en 1992 avec un conte africain, "L'enfant lion" et en 1996 avec "Les victimes", adaptation d'un thriller de Boileau-Narcejac. ]