Jean-Paul Bernard

chef-opérateur du son

Accueil Longs métrages Le fils de l'autre
affiche

Le fils de l'autre

de Lorraine Lévy

Dans un hôpital d'Haïfa, deux femmes accouchent au milieu des bombardements. L'une est une Française juive qui vit en Israël, l'autre est Palestinienne. Elles donnent naissance chacune à un garçon, Joseph et Yacine. Dix-huit ans plus tard, Joseph, qui doit effectuer son service militaire, reçoit des résultats d'analyse de sang qui se révèlent incompatibles avec les groupes sanguins de ses parents. On découvre alors que les deux enfants ont été échangés dans le chaos qui a présidé à leur naissance. Une erreur qui va bouleverser leur vision du monde. Joseph est Israélien et doit partir à l'armée dans trois mois; Yacine est Palestinien, vient d'obtenir son bac et vit en France. Rien ne les prédestinait à se rencontrer.

Prix de la Fondation Lucien Barrière 2012

Prix du Public & Prix du Meilleur Acteur ex aequo pour Jules Sitruk et Mehdi Dehbi, Festival international de Boulogne-Billancourt 2012

Prix du Public, Festival Open Doek, Belgique 2012

Grand Prix & Prix du Meilleur Réalisateur, Festival de Tokyo 2012

Sortie : 4 avril 2012

interprétation :

Jules Sitruk: Joseph | Mehdi Dehbi: Yacine | Emmanuelle Devos: La mère de Joseph | Pascal Elbé: Le père de Joseph | Areen Omari: La mère de Yacine | Khalifa Natour: Le père de Yacine | Mahmoud Shalabi: Le frère de Yacine | Bruno Podalydes: L'ami mèdecin | Ezra Dagan: Le rabbin | Tamar Shem Or: Yona

l'équipe :

Scénario: Nathalie Saugeon, Noam Fitoussi, Lorraine Lévy | Réalisation: Lorraine Lévy | 1ère assistante: Sophie Davin | Directeur de la photographie: Emmanuel Soyer | Cadreur: Pierre Laurent Chénieux | 1er assistant caméra: Rami Siman Tov | Son: Jean-Paul Bernard | Perchmans: Oren raviv, Nevo Ben Knaan | Costumes: Valérie Adda, Rona Doron | Musique: Dhafer Youssef | Maquillage: Merav Boochoucha Horoviz | Scriptes: Isabelle Delacroix-Ducousset, Keren Sternfeld | Chef électricien: Lior Peri | Chef machiniste: Gal Altshuler | Régie: Tony Copti | Montage image: Sylvie Gadmer | Montage son: Guillaume Bouchateau | Mixage: Dominique Gaborieau | Directeur de production: Frédéric Grunenwald | Productrice: Virginie Lacombe | Production: Rapsodie Production, Solo Films | Distribution: Haut et court
Scénario: Nathalie Saugeon, Noam Fitoussi, Lorraine Lévy | Réalisation: Lorraine Lévy | 1ère assistante: Sophie Davin | Directeur de la photographie: Emmanuel Soyer | Cadreur: Pierre Laurent Chénieux | 1er assistant caméra: Rami Siman Tov | Son: Jean-Paul Bernard | Perchmans: Oren raviv, Nevo Ben Knaan | Costumes: Valérie Adda, Rona Doron | Musique: Dhafer Youssef | Maquillage: Merav Boochoucha Horoviz | Scriptes: Isabelle Delacroix-Ducousset, Keren Sternfeld | Chef électricien: Lior Peri | Chef machiniste: Gal Altshuler | Régie: Tony Copti | Montage image: Sylvie Gadmer | Montage son: Guillaume Bouchateau | Mixage: Dominique Gaborieau | Directeur de production: Frédéric Grunenwald | Productrice: Virginie Lacombe | Production: Rapsodie Production, Solo Films | Distribution: Haut et court

Israël, 2011, 35mm, scope, couleur, 1h45

Lorraine Lévy

« Je me disais que je n’étais pas habilitée à me lancer dans une aventure comme celle-là alors que je ne suis ni Israélienne ni Palestinienne. Je ne voulais pas faire un film qui ait l’air de faire la leçon de quelque façon que ce soit. Pour moi, la seule façon d’aborder ce sujet était d’avoir une posture d’humilité dès le départ, et de raconter d’abord la petite histoire. Que la grande Histoire soit là pour exacerber les passions, les tensions. Je n’ai en aucun cas le sentiment d’avoir fait un film à caractère politique. Il l’est mais malgré moi. »

[ Parallèlement à ses études, Lorraine Lévy crée une compagnie de théâtre pour laquelle elle monte un spectacle par an, et écrit les pièces pendant sept ans. Trois de ses pièces sont éditées, traduites et jouées en Angleterre. Jean-Loup Dabadie fait appel à elle et lui permet d'apprendre le métier de scénariste. S'ensuivront une vingtaine de scénarios, essentiellement des comédies tournées pour la télévision, (La vocation d'Adrienne, La double vie de Jeanne, L'emmerdeuse, Les frangines). De 1998 à 2001, elle dirige la série Joséphine, ange gardien, pour laquelle elle a écrit ou co-écrit une douzaine d'épisodes. Son premier long métrage, "La première fois que j'ai eu 20 ans", a obtenu le Grand Prix du meilleur scénariste 2002, et le Prix du public 2003 du meilleur scénario au Festival Premiers Plans d'Angers. En 2007, elle réalise "Mes amis, mes amours", d'après un livre de son frère Marc. Puis, en 2010, elle signe le téléfilm "Un divorce de chien", une comédie menée par Elie Semoun et Julie Ferrier, qui obtient le Prix du meilleur scénario au Festival de la Fiction TV à La Rochelle. En 2011, Lorraine Lévy tourne en Israël "Le fils de l'autre", un film plus dramatique autour des thèmes de l'identité et de la filiation. ]

Les films de Lorraine Lévy sur ce site :

Knock, de Lorraine Lévy Le fils de l'autre, de Lorraine Lévy Un divorce de chien, de Lorraine Lévy Mes amis, mes amours, de Lorraine Lévy La première fois que j'ai eu 20 ans, de Lorraine Lévy